Bulletin N° 11 - avril 2013
Échos de nos forêts
  accès à notre site

Le Gouvernement semble avoir entendu l'appel des propriétaires forestiers

Dans notre dernière édition, nous faisions états de nos craintes vis-à-vis le renouvellement des budgets d'aide à la forêt privée. Les dernières nouvelles nous laissent espérer une situation moins catastrophique que prévue. Il semblerait que le Gouvernement serait prêt à maintenir la quasi-totalité des budgets pour la prochaine année. C'est à suivre.
 

La possibilité de récolte de la forêt privée est en hausse

La possibilité de récolte des forêts privées a augmenté sa proportion relative par rapport à celle de la province en passant de 22 % en 2003 à 27 % de la possibilité forestière du Québec en 2012.  C’est principalement la réduction de la possibilité forestière en terres publiques qui explique cette tendance. >>Détails supplémentaires
 

Des violons en bois du Québec

La plupart des luthiers du Québec travaillent avec des bois importés pour fabriquer leurs violons. Souvent le bois des forêts d'ici est boudé par ces artisans. Le luthier Rémi Rouleau, de Neuville près de Québec, croit au contraire que ce bois peut faire d'excellents instruments. Il est en train de le prouver scientifiquement. Un reportage sur ce sujet a été diffusé à La semaine verte le 5 janvier 2013 à Radio-Canada.
luthier
 

Un nouvel outil Timberline pour affûter la scie à chaîne

Voici une Invention qui permet un limage égal sur toute les dents d’un côté comme de l’autre de la scie. La méthode est rapide et efficace. L'appareil vient avec plusieurs grosseurs de limes. Cet outil se détail 125$. >>voir vidéo (en anglais)
  outil d'affûtage
 

Outil web - Répertoire des produits du bois

Un répertoire des produits du bois est maintenant disponible. Consultez-le sur internet pour trouver des fournisseurs locaux de meubles, d’armoires, de portes et fenêtres, du bois de construction, des palettes de bois, jusqu’à la biomasse forestière pour production d’énergie!  On peut y faire les recherches par municipalité, par région ou pour tout le Québec.
 

Ce ne sera jamais la fin du papier

Voyez ce cours vidéo qui met en opposition les technologies sans papier (IPad) aux utilisateurs de papier. La technologie n'a pas réponse à toutes les situations. >>voir vidéo

Le plan d'aménagement forestier, un outil indispensable et peu coûteux

Pour conserver son statut de producteur forestier et continuer à profiter des nombreux avantages du programme d'aide à la forêt privée, le propriétaire doit obligatoirement renouveler son plan d'aménagement forestier.

Plan d'aménagementUn plan d'aménagement forestier est valide 10 ans. Après cette période, il est important de le remettre à jour en actualisant les données forestières de la propriété. Lors de la confection d'un nouveau plan, l'un des techniciens du Groupement forestier visite à nouveau l'ensemble de la propriété et prend des données permettant d'évaluer l'état de chaque peuplement forestier et d'apprécier l'effet des travaux sylvicoles réalisés durant les dernières années. Ces données permettent de dresser une nouvelle planification de travaux forestiers visant l'amélioration de la forêt pour les dix prochaines années.

Ce plan apporte de nombreux avantages :

  • conservation du statut de producteur forestier qui donne droit à l'aide financière et au programme de remboursement de taxes foncières,
  • conservation du statut de membre régulier au sein du Groupement forestier. Un propriétaire qui n'a plus de plan d'aménagement valide, devient automatiquement membre auxiliaire et perd son droit de vote à l'assemblée générale,
  • bénéficier des conseils de professionnels sur l'aménagement de votre forêt,
  • conservation de la certification forestière FSC,

Le plan d'aménagement est peu coûteux. Lorsque l'on tient compte du crédit d'impôt que le propriétaire peut recevoir pour ce plan, ce plan coûte moins de 250$. C'est bien peu pour les nombreux avantages qu'il procure. La connaissance demeurera toujours la base de toute bonne planification.


Une vidéo mettant en valeur le Groupement forestier coopératif St-François

Le 27 février dernier, le Réseau des Entreprises d'économie sociale de l'Estrie (REES-Estrie) a lancé plusieurs capsules vidéo faisant la promotion de l'économie sociale. L'une d'elle porte sur le développement durable et met en vedette le Groupement forestier.

Capsule vidéoCette capsule vidéo, d'une durée de 2:22 minutes, explique bien ce qu'est le Groupement forestier et son engagement vis-à-vis le développement durable.

On retrouve également dans une autre capsule vidéo, traitant du Plan stratégique, d'autres informations sur le Groupement forestier. Vous pouvez consulter l'ensemble des capsules vidéo sur le site du REES ou encore plus spécifiquement celle portant sur le développement durable au lien suivant.


Plants disponibles pour le reboisement

reboiseurPour le printemps 2013, le Groupement forestier a un surplus d'arbres dans certaines essences. Il est possible d’en obtenir pour certains projets de reboisement que vous pourriez avoir sur votre propriété.

Le Groupement doit rendre compte au Ministère des Ressources naturelles pour l’utilisation de ces arbres, en conséquence il doit s'assurer qu’ils seront reboisés selon certaines spécifications.

Si vous désirez obtenir des arbres, veillez contacter Ken Dubé au (819) 845-3266. Certains frais de gestion et de manutention s'appliquent.


La protection des milieux humides

Les milieux humides jouent un rôle important dans la protection des eaux. Il est important d'en tenir compte dans la planification des interventions forestières.

Un milieu humide se définit comme un site saturé en eau pour une période assez longue pour modifier le sol et la végétation qui y pousse. Les milieux humides jouent plusieurs rôles très importants :

  • Ils contribuent à régulariser le débit des cours d'eau en période de crues,
  • Ils sont d'excellents filtres naturels permettant de conserver une bonne qualité d'eau,
  • Ils sont le site de prédilection de plusieurs espèces floristiques et fauniques.

Par mesure de protection, évitez d'y circuler avec de la machinerie. Une bande de protection de 10 mètres devrait même être préservée au pourtour. D'autres mesures de protections pourraient s'appliquer selon les espèces qui s'y retrouvent. Ce type d'information se retrouve au plan d'aménagement forestier ou peut être obtenu auprès du personnel du Groupement forestier.

milieu humide
   
| Abonnement / Désabonnement | Transmettez-nous vos commentaires | Lire les numéros précédents |